Tourisme

 
 

Annonces du Premier Ministre le 14 mai 2020 en faveur du tourisme

> Dossier de presse du Comité interministériel du Tourisme - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb

Les principales mesures pour répondre à l’urgence

  • Le fonds de solidarité reste ouvert jusqu'à fin 2020 et élargi aux entreprises de plus grande taille (jusqu'à 20 salariés et 2 millions de chiffre d’affaires). L’aide pourra aller jusqu’à 10 000 euros.
  • Les prêts garantis par l’Etat au secteur du tourisme, qui représentent actuellement 6,2 milliards d’euros, seront renforcés par un “prêt garanti Etat saison”. Son plafond sera relevé et pourra atteindre les trois meilleurs mois de chiffre d’affaires de l’année précédente.
  • Les banques pourront accorder un report des échéances de crédit allant jusqu’à 12 mois aux petites et moyennes entreprises du secteur, au lieu de 6 mois actuellement.
  • Les cotisations sociales de mars à juin sont exonérées et cela est prolongé tant que la fermeture durera.
  • Un crédit de cotisation des salaires depuis février sera proposé aux entreprises du secteur, il s’agit d’une aide sans précédent. Cette mesure représente 2 milliards d’euros d’aides directes au secteur.
  • Le dispositif de chômage partiel se poursuivra pour les entreprises du secteur, dans les mêmes conditions, au moins jusqu’à la fin septembre.
  • Pour accompagner la reprise des restaurateurs et réinjecter dans l’économie les tickets restaurants qui n’ont pas été utilisés pendant le confinement, leur plafond journalier sera augmenté de 19 € à 38 € et leur utilisation sera autorisée les week-ends et jours fériés, à partir de la date de réouverture des établissements et jusqu’à la fin de l’année 2020, uniquement dans les restaurants.
EYD4LDkXkAAE2qF