DDCSPP et la protection animale en Creuse

 
 
L'activité d'élevage de carnivores domestiques (vente, garde, dressage...) est soumise à déclaration voire autorisation auprès de l'administration. Celle-ci peut être réalisée auprès de l'autorité administrative lorsque l'installation est soumise à la réglementation des installations classées ou auprès de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations dans les autres cas.

La situation en Creuse

Le département de la Creuse dispose de :

- 1 structure de la Société Protectrice des Animaux (SPA) à Guéret, autorisée à exploiter par arrêté préfectoral du 11 janvier 2010 ; l'effectif détenu est limité à 85 chiens ;

- 2 fourrières (en service et en cours de régularisation sur la Souterraine et en attente de mise en service sur Guéret pour une capacité de 8 box pour chiens - dont 2 pour chiens dangereux)

La Creuse est un départent rural où le développement de l'activité d'élevage de chiens (notamment de chasse) est constant. Par contre, la demande de certificats de capacité d'espèces domestiques chute. Au total, 81 capacitaires sont répertoriés dans le département.

Quelques données clés

Le parc sur lequel le service exerce son contrôle est constitué de 109 établissements hébergeant des chiens ou des chats, dont 66 relèvent des installations classées.