Une gouvernance

 
 
Un comité de pilotage, des groupes de travail et des États-généraux.

Afin d’impulser, d’orienter et de suivre et d’évaluer le Plan Particulier pour la Creuse, le Préfet, les grands élus du département et les chambres consulaires ont défini une gouvernance à 3 niveaux :

  • Le comité de pilotage ;
  • Les groupes de travail ;
  • Les états généraux.

Un comité de pilotage

Il s’agit de l’organe d’impulsion et de validation de toutes les grandes décisions. Il définit et valide les objectifs, la stratégie et le suivi du PPC. C’est le comité qui évaluera les résultats obtenus. Il se réunit en tant que de besoin, mais pas moins d’une fois tous les deux mois.

Présidé par la préfète, il est composé de :

- M. MOREAU, député ;

- M. LOZACH, sénateur ;

- M. JEANSANNETAS, sénateur ;

- Mme SIMONET, présidente du conseil départemental ;

- Mme BARAT, vice-présidente du conseil régional ;

- M. CORREIA, président de la communauté d’agglomération du Grand Guéret ;

- Mme Sylvie MARTIN, présidente de la communauté de communes les Portes de la Creuse en Marche ;

- M. Jean-Luc LEGER, président de la communauté de communes Creuse Grand Sud ;

- M. Sylvain GAUDY, président de la communauté de communes Creuse Sud Ouest ;

- M. Étienne LEJEUNE, président de la communauté de communes Monts et Vallées Ouest Creuse ;

- M. Nicolas SIMONNET, président de la communauté de communes Creuse Confluence ;

- M. Pierre DESARMENIEN, président de la communauté de communes Marche et Combraille en Aquitaine ;

- M. Michel VERGNIER, président de l’association des maires et adjoints de la Creuse ;

- M. Gilles BEAUCHOUX, président de la chambre de commerce et d’industrie ;

- M. Paul CHAPUT, président de la chambre départementale de métiers et de l’artisanat ;

- M. Pascal LEROUSSEAU, président de la chambre départementale d’agriculture.

Des groupes de travail

Pour chacun des thèmes énoncés dans la stratégie, un groupe de travail présidé par un élu ou un expert, est mis en place. Le référent organise le travail comme il le souhaite. Il invite les participants, élus et experts. Le comité de pilotage, aidé en cela par le directeur de projet, suit l’activité de chaque groupe. Les services de l’État, tant au niveau national que régional ou départemental, accompagnent le référent en apportant toutes leurs expertises et d’importants moyens humains.

La mission des groupes de travail est de définir au plus vite des projets susceptibles d’être mis en œuvre concrètement, ou du moins initiés en 2018 ou 2019. Pour chaque projet, ils identifient un porteur, un coût global, un échéancier prévisionnel et les obstacles éventuels qu’il convient de lever pour parvenir à sa réalisation. 

Groupes

Des États Généraux

Ils ont vocation à rendre compte à la population creusoise de l’avancement du Plan et à échanger avec un public large pour permettre à celui-ci de s’approprier les enjeux, mais aussi pour permettre aux membres du comité de pilotage de mieux percevoir les attentes.

Sont invités à y assister toutes les personnes qui ont participé au moins à une réunion d’un groupe de travail, ainsi que les représentants des partenaires sociaux et des instances patronales.

Chaque référent présente le travail de son groupe et effectue un point de situation sur la mise en œuvre concrète du ou des projets dont il aura pris l’initiative et dont il assurera le suivi. Les États Généraux sont réunis deux fois par an.