La DDCSPP et le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS)

 
 

Les crédits incitatifs du CNDS constituent le véritable levier d'une démarche en direction des projets qui favorisent la fonction éducative et sociale du sport, qui visent à attirer de nouveaux publics ("publics cibles") et à lutter contre les inégalités territoriales.

La situation en Creuse

Le caractère rural et économiquement fragile de la Creuse ainsi que la faible densité de certains de ses territoires illustrent une situation d'isolement et de dispersion vivement ressentie par les dirigeants bénévoles et les jeunes. Cette situation a toujours une incidence sur le coût des projets (frais de déplacement des intervenants, dépenses liées à la nécessaire mobilité des adhérents, éloignement des équipements...).

Ce contexte conduit l’État à développer une stratégie d’accompagnement des projets et de mobilisation des partenaires. Les crédits incitatifs du CNDS constituent dans ces conditions, le véritable levier d'une démarche en direction des projets qui favorisent la fonction éducative et sociale du sport, qui visent à attirer de nouveaux publics ("publics cibles") et à lutter contre les inégalités territoriales.

L'accompagnement des projets éducatifs des associations est également conforté :

- par une démarche de projets de territoires adaptée au milieu rural. L'exclusivité accordée au CNDS pour le financement du sport pour tous a conduit à renforcer encore le positionnement des associations sportives dans les projets éducatifs territoriaux. La mise en place d'ateliers périscolaires (ex : ateliers football) dans les collèges du département en partenariat avec le tissu associatif est relativement innovante et s’inscrit désormais pleinement dans la nouvelles priorité gouvernementale liée à l'accompagnement éducatif ;

- par la mise en place de partenariats qui permettent de coordonner les moyens et de simplifier les procédures. La procédure de subvention des comités et des clubs est ainsi conduite en partenariat avec le Conseil départemental sur la base d'un protocole d'accord pour le développement des activités physiques et sportives (dossier commun, procédure commune d'information et de concertation...) ;

- par le développement des signatures avec l’État et le Conseil départemental des conventions pluriannuelles d'objectifs (CPO) principalement avec les comités départementaux (14 sur l'olympiade 2013-2016).

Enfin, le soutien apporté par l’État aux projets d'équipements sportifs structurants est en cours de refonte par le biais du CNDS équipement.


Quelques chiffres clés

- 30 comités départementaux sportifs fédérant 415 clubs

- 50 916 licenciés sportifs

- 1 structure de haut niveau : pôle espoir interrégional Cyclisme implanté à Guéret

- Crédits de l’État - CNDS - pour l'année 2015 : 193 966 € - BOP 219 : 17 000 €