La politique de développement des activités physiques et sportives

 
 

Protocole d’accord pour le développement des activités physiques et sportives (dossier commun, procédure commune d’information et de concertation…).

Dans le cadre de la procédure d’accompagnement des projets éducatifs des associations issues du mouvement sportif, l’Etat, par l’intermédiaire de la DDCSPP a souhaité la mise en place de partenariats qui permettent de coordonner les moyens et de simplifier les procédures.

C’est ainsi que la procédure de subvention des comités et des clubs est conduite en partenariat avec le Conseil général sur la base d’un protocole d’accord pour le développement des activités physiques et sportives (dossier commun, procédure commune d’information et de concertation…).

Ce protocole d’accord est également signé par l’association des maires et adjoints de la Creuse et le comité départemental olympique et sportif (CDOS).

Les enjeux des politiques locales en faveur des activités physiques et sportives en Creuse sont dans une large mesure définis et poursuivis à l’échelon des collectivités locales et dans le cadre des projets de développement des associations sportives et des comités départementaux.

Le développement des activités physiques et sportives constitue ainsi une mission partagée essentielle au maintien de la cohésion sociale, au développement local, à l’action éducative, à la promotion des territoires et à l’aménagement de l’espace rural.

Plusieurs acteurs y contribuent : communes, communautés de communes, mouvement sportif, associations sportives locales, comités départementaux …

L’initiative locale nécessite donc de renforcer la cohérence de l’action des partenaires à l’échelon départemental et de renforcer les partenariats engagés.

L’État par l’intermédiaire de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (D.D.C.S.P.P) et le centre national pour le développement du sport (C.N.D.S.), établissement public placé sous la tutelle du ministre chargé des sports, organisent leurs missions dans le champ des activités physiques et sportives autour de trois axes :

  • - assurer la protection, la sécurité et l’information des sportifs, des usagers et des pratiquants du sport et promouvoir la santé par le sport ;
  • - contribuer au développement de la pratique du sport pour le plus grand nombre et renforcer la fonction éducative et sociale du sport et des activités physiques et sportives par un accompagnement des projets de développement des associations sportives et des comités départementaux ;
  • - promouvoir l’encadrement de la pratique sportive par la formation aux métiers du sport et de l’animation, soutenir l’emploi et faciliter l’action des bénévoles.

En s’associant dans cette démarche, l’État et ses partenaires :

  • - contribuent à pérenniser les politiques sportives, le soutien et la formation des bénévoles, le développement de la professionnalisation de nouveaux métiers, l’accompagnement des projets structurants ;
  • - privilégient dans leur action respective la démarche partenariale et contractuelle avec les collectivités locales et leurs groupements et le conventionnement avec le mouvement sportif et les associations sportives locales ;
  • - créent les conditions d’une plus forte complémentarité de l’action éducative des acteurs locaux.

 Personnes en charge du dossier :

  • Michel Ageorges : 05 55 41 14 27
  • Damien Severi : 05 55 41 14 26