Sport de nature

 
 
Sport de nature

Une pratique diversifiée et facteur d'attractivité pour les territoires

Un développement qui nécessite concertation et régulation

L'organisation et la promotion des sports de nature sont régis par un cadre législatif et réglementaire complexe et en évolution, dépendant de nombreux ministères.

 L'ambition de concilier le développement des pratiques sportives de nature avec le respect de l'environnement, du droit attaché à la propriété privée et des autres usages du milieu naturel est l'enjeu majeur. Le ministère chargé des sports contribue à cette politique en agissant en appui des initiatives des fédérations sportives, en relation avec les collectivités locales et en partenariat avec  les gestionnaires des espaces naturels, afin de créer les conditions de dialogue et de proposer l'expertise « sports de nature » du réseau. Le ministère chargé des sports participe également aux travaux interministériels ce qui, d'une part valorise les initiatives et l'expertise au niveau national et d'autre part permet de proposer des axes de collaboration dans le champ de la protection de l'environnement, des actions en faveur de la jeunesse, du sport/santé et du développement des territoires.

 Les collectivités territoriales exercent, quant à elles, des compétences en matière de planification, de gestion et de développement de la pratique des sports de nature sur leurs territoires. Dans le domaine des sports de nature, le législateur a confié au Conseil Général, la responsabilité de jouer un rôle de « chef de file » avec la mise en place de 2 outils appropriés : une instance de concertation (la commission départementale des espaces, sites et itinéraires relatifs aux sports de nature - CDESI) et un plan de gestion des lieux de pratiques (le plan départemental des espaces, sites et itinéraires relatifs aux sports de nature - PDESI).


 Une pratique diversifiée et facteur d'attractivité pour les territoires

 Les sports de nature regroupent des activités variées et permettent un accès à un public très large, du promeneur au compétiteur assidu. Les fédérations sportives ont pour objet l'organisation de la pratique des disciplines sportives, que cela soit pour la pratique du sport de haut niveau ou pour l'accès à la pratique du plus grand nombre. Le secteur professionnel en expansion, est vecteur d'emplois dans le champ de l'encadrement sportif mais également dans le champ de l'équipement.

 Le développement d'une offre sportive de qualité participe à la valorisation des territoires et des espaces naturels d'exception dont dispose la France.
 Même si la pratique des sports de nature s'effectue, de façon très significative, en dehors du cadre associatif, la majorité des pratiquants sportifs de nature a fréquenté une association sportive au cours de sa vie.

 Favoriser l'accès des citoyens à la nature et promouvoir, dans un cadre sécurisé et de qualité, la pratique physique et sportive de nature à tout niveau ainsi que les valeurs éducatives qu'elle véhicule sont les enjeux du ministère chargé des sports. Il s'appuie pour cela sur un travail de réseau territorial et de mutualisation des compétences avec l'aide du pôle ressources national des sports de nature(PRNSN) implanté depuis 2003 au CREPS Rhône-Alpes sur le site de Vallon Pont d'Arc.​


Consulter l'outil des acteurs des sports de nature