Santé

 
 

Informations concernant le coronavirus 19

Communiqué relatif à l'accueil, par les pharmaciens, des victimes de violence intrafamiliales :

> Communiqué de presse de C. CASTANER et de C. WOLF-THAL - 27 03 20 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,44 Mb

***

Qu’est-ce que le Coronavirus COVID-19 ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé - OMS . Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie est désormais mondiale.

Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux.
La perte brutale de l’odorat, sans obstruction nasale et disparition totale du goût sont également des symptômes qui ont été observés chez les malades.
Chez les personnes développant des formes plus graves, on retrouve des difficultés respiratoires, pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation et au décès.

Existe-t-il un vaccin ?

Il n’existe pas de vaccin contre le coronavirus COVID-19 pour le moment. De nombreux laboratoires travaillent sur l’élaboration de vaccins, mais ceux-ci ne devraient pas être disponibles avant plusieurs mois.
Concernant les traitements, plusieurs sont en cours d’évaluation en France, en lien avec l’OMS pour être utilisés contre le coronavirus COVID-19. Dans l’attente, le traitement est symptomatique, c’est-à-dire qu’on traite les symptômes et non pas directement le virus.

La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène ...) pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection.

De manière générale, l’auto-médication par anti-inflammatoires doit être proscrite. De plus, il semblerait que les anti-inflammatoires non  stéroïdiens pourraient être un facteur d’aggravation de l'infection. Ainsi, dans le cas d’une infection au coronavirus COVID-19, le paracétamol est recommandé. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou consultez le site https://www.covid19-medicaments.com (réalisé avec le Réseau Français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance).

Comment se transmet le Coronavirus COVID-19 ?

La maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées invisibles lors d’une discussion, d’éternuements ou de toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains souillées par des gouttelettes. 
C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

Quel est le délai d’incubation de la maladie ?

Le délai d’incubation est la période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes. Le délai d’incubation du coronavirus COVID-19 est de 3 à 5 jours en général, il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours. Pendant cette période, le sujet peut être contagieux : il peut être porteur du virus avant l’apparition des symptômes ou à l’apparition de signaux faibles.

D’où vient le coronavirus COVID-19 ? 

Les premières personnes à avoir contracté le virus s’étaient rendues au marché de Wuhan dans la Province de Hubei en Chine. La maladie semblerait venir d’un animal (zoonose) mais l’origine n’a pas été confirmée.

***
Le système de santé est prêt à faire face aux besoins à venir

- Les établissements de santé et médico-sociaux anticipent le passage en plan blanc. Les plans Blanc (pour les hôpitaux et cliniques) et Bleu (pour les EHPAD) seront déclenchés par le directeur de l’établissement de santé en lien avec les Agences Régionales de Santé. En anticipation des besoins à venir, la réserve sanitaire est mobilisée par les Agences Régionales de Santé qui en font la demande, en renfort des établissements de santé.

- Les professionnels de santé en ville seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3. Pour simplifier leur exercice et permettre l’accès des patients à un médecin en téléconsultation, un décret va assouplir les conditions de réalisation de la télémédecine. Le ministre de la Santé a levé l'obligation de passer par son médecin traitant et d'avoir eu une consultation présentielle les 12 mois avant la réalisation d'une consultation à distance.

⛔ Pour limiter la diffusion du virus dans la population, à l’échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont désormais interdits. Les événements considérés comme utiles à la vie de la nation seront maintenus.

Parents : les questions réponses du Ministère chargé de l'Éducation nationale sur https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-informations-et-recommandations-pour-les-etablissements-scolaires-et-les-274253

Employeurs : les questions-réponses du Ministère du travail sur https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/coronavirus-questions-reponses-entreprises-salaries

Pour tous : nos recommandations sanitaires sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Suivez-vous nos points de situation ?
Tous les soirs à 19h15, le Pr. Jérôme SALOMON réalise un point de situation en direct.
Consultez les points de situation : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/article/points-de-situation-coronavirus-covid-19