Inormations médicales sur le Coronavirus

 
 
.

Les symptômes

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et la toux.
La perte brutale de l’odorat, sans obstruction nasale et disparition totale du goût sont également des symptômes qui ont été observés chez les malades.

Chez les personnes développant des formes plus graves, on retrouve des difficultés respiratoires, pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation et au décès.

Délai d’incubation

Le délai d’incubation est la période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes.
La maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées invisibles lors d’une discussion, d’éternuements ou de la toux).
On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une discussion, d’une toux, d’un éternuement ou en l’absence de mesures de protection.
Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées souillées par des gouttelettes.

C’est pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

A savoir : Nous portons machinalement nos mains jusqu’à 3000 fois par jour au visage. Ainsi le lavage des mains est primordial car on peut être amené à porter ses mains jusqu’au visage après avoir touché une surface contaminée.

Traitement

Généralement, la maladie guérit en quelques jours avec du repos.

Si des difficultés à respirer apparaissent, il faut contacter le 15 pour évaluer si une hospitalisation est nécessaire.

Attention : Les anti-inflammatoires non stéroïdiens pourraient être un facteur d’aggravation de l'infection au Covid-19. L’automédication par anti-inflammatoires doit donc être proscrite et le paracétamol privilégié. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou consultez le site https://www.covid19-medicaments.com

L’infection au coronavirus n’a pas les mêmes conséquences chez tous les individus.
Les plus fragiles sont considérés « personnes à risques » et il existe des recommandations spécifiques de prise en charge dans ces situations.

Rappel : Une liste des personnes fragiles susceptibles de développer des formes graves a été établie. Afin de les maintenir à domicile et de les protéger, ces personnes peuvent bénéficier d’un arrêt de travail.
8 jours après l’apparition des symptômes et 48h sans fièvre ni difficultés respiratoires, la personne est considérée comme guérie.
Dans les 7 jours suivant sa guérison, il lui est recommandé d’éviter les contacts rapprochés avec les personnes considérées comme à risque.
La personne reste soumise aux mesures générales de confinement mais peut travailler si elle exerce une activité autorisée pendant cette période.

Pour les personnes immunodéprimées
10 jours après l’apparition des symptômes et 48h sans fièvre ni difficultés respiratoires, la personne est considérée comme guérie.
La personne reste soumise aux mesures générales de confinement mais peut travailler si elle exerce un métier autorisé pendant cette période.

De nombreuses informations sanitaires sont disponibles sur : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/

Des questions sur l'avancée de la recherche sur les traitements ? RDV sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus