Politique de la ville

 
 

La mission politique de la ville est une mission nouvelle pour la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations depuis septembre 2014. Une partie de la ville de Guéret a été retenue au titre de la politique de la ville par le décret du 3 juillet 2014 relatif à la liste nationale des quartiers prioritaires de la politique de la ville et les modalités de détermination.

Les modalités de détermination des quartiers prioritaires :

- Le critère unique : le niveau de revenu des habitants ;

- Le maillage : un carreau de 200 mètres par 200 mètres (INSEE) de plus de 1000 habitants ayant des ressources inférieures à 60 % du revenu médian fiscal médian (11 250 euros au niveau national).

Ce dispositif mis en place par l’État doit permettre de développer une politique de cohésion urbaine et de solidarité qui associe les actions des acteurs institutionnels et associatifs locaux par l’intermédiaire d’un contrat de ville. La prise en compte de la parole de l’habitant est un élément essentiel pour répondre de manière spécifique à ses besoins par la mise en place d’actions.

La mission de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations est de coordonner les acteurs et d’accompagner l’agglomération guérétoise dans la rédaction du contrat de ville.

L’enjeu général de cette politique est de lutter contre les inégalités sociales et urbaines qui se concentrent principalement dans un quartier prioritaire baptisé « L’albatros ».

Ses objectifs majeurs :

- Assurer l’égalité entre les territoires ;

- Réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et leurs unités urbaines ;

- Améliorer les conditions de vie de leurs habitants.

Les thématiques couvrent 3 piliers :

- La cohésion sociale ;

- Le cadre de vie et le renouvellement urbain ;

- Le développement économique et l’emploi.

Les axes transversaux à prendre en compte sont  :

- La jeunesse ;

- L’égalité femmes/hommes ;

- La lutte contre les discriminations ;

- La participation des citoyens.