France Relance

 
 
France Relance

Le Gouvernement a présenté le plan France Relance d’un montant de 100 milliards d’euros,

Le plan de relance mobilisera les services de l’État en Creuse comme les collectivités territoriales dans les semaines et les mois à venir.

Dès le début de la crise sanitaire, en mars dernier, le département s’est immédiatement engagé auprès des plus fragiles et aux côtés des professionnels médico-sociaux. L’efficacité des initiatives menées pendant le confinement a été saluée par les partenaires de la collectivité. Aujourd’hui, le département poursuit le déploiement de son plan de relance, engagé lors du déconfinement.

Le plan de relance a pour but de redresser durablement l’économie française et de créer de nouveaux emplois.

France Relance en Creuse

1 jeune 1 solution

Premier volet du plan de relance du Gouvernement : l'emploi des jeunes

Présentation du plan "1 jeune, 1 solution "

Visite d'une exploitation agricole à Saint-Sulpice-le-Guéretois - focus sur l'aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans

Vendredi 4 septembre 2020, Virginie DARPHEUILLE, Préfète de la Creuse, s’est rendue sur une exploitation agricole à Saint-Sulpice-le-Guéretois pour rencontrer Alexis, 23 ans, embauché en CDI par Agri Emploi 23. Lire l'article

1-jeune-1-solution

***

Visite de l'entreprise Furméca à Fursac - focus sur l'alternance

Le 14 décembre 2020, Alice MALLICK notre nouvelle Sous-préfète chargée de mission plan de relance et plan particulier pour la Creuse, accompagnée du Député Jean-Baptiste MOREAU et de Mme Maryline Martinez, Directrice de l'UD DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi, a visité l'entreprise Furméca basée à Fursac et spécialisée en usinage et micro mécanique de précision.

Furméca
Grâce au plan #1 jeune 1 solution de France relance l'entreprise Furméca a pu bénéficier d'aides financières exceptionnelles octroyées pour le recrutement de 4 jeunes en alternance. C'est ainsi qu' Arthur, Corentin, Brandon et Adrien ont été recrutés en contrat d'apprentissage et de professionnalisation sur des niveaux de qualification bac pro et licence.L'entreprise Furméca, en pleine expansion, a également sollicité une subvention d'investissement pour des équipements productifs (robots et logiciels) en déposant une demande au niveau du guichet de l'Agence de Service et de Paiement également dans le cadre du plan de relance.

Vous êtes employeur et souhaitez bénéficier de cette aide, retrouvez toutes les informations sur le site https://www.1jeune1solution.gouv.fr/

***

Visite de la Conserverie Les Mille Sources à Bourganeuf - focus sur le CIE

Le 19 janvier 2021, Renaud NURY, secrétaire général de la préfecture, Géraldine GRAVOUIL directrice de Pôle emploi et Maryline Martinez, directrice de l'UD DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi ont visité la société Conserverie Les Mille Sources qui dans le cadre de France relance vient de recruter Tanguy un jeune de 22 ans en contrat initiative emploi (CIE). Cette visite a également été l’occasion de faire le bilan d’étape de l’opération « 1 jeune 1 solution » en Creuse. 

Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », les employeurs du secteur marchand peuvent bénéficier d’une aide financière lorsqu’ils recrutent un jeune âgé de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé (jusqu’à 30 ans inclus) en Contrat Initiative Emploi Jeune (CIE Jeunes).

L’aide à l’insertion professionnelle, attribuée à l’employeur qui recrute en Contrat Initiative Emploi (CIE), s’élève pour 2020, à 47 % du smic à hauteur de 30 heures hebdomadaires maximum.

Dans le cadre du CIE Jeune, le contrat de travail doit remplir les critères suivants :

  • un CDD ou un CDI,
  • une durée minimale de 6 mois renouvelables dans la limite de 24 mois,
  • un minimum hebdomadaire de 20 heures.
Bourganeu2f

Ce contrat permet à des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles de s’engager dans une expérience professionnelle tout en étant suivi par un référent chargé de son insertion. Durant son parcours le jeune peut bénéficier d’une formation. À l’issue de son contrat, le jeune peut rester dans l’entreprise en étant recruté directement ou en signant un contrat en alternance.

L’aide est mise en place pour l’année 2020 et 2021 et afin de ne laisser aucun jeune sans solution, le plan « 1 jeune,1 solution » prévoit :

  • dès 2020 : 10 000 CIE Jeunes,
  • en 2021 : 50 000 CIE Jeunes.

> Dossier de presse visite de la Conserverie -CIE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb

Bilan d'étape du plan "1 jeune 1 solution" en Creuse

Au 26 décembre 2020, nous enregistrions en Creuse 508 contrats relevant du Plan "1 jeune 1 solution" dont 224 contrats d'apprentissage, 266 contrats avec une aide à l'emploi jeune, 14 contrats de professionnalisation et 4 CIE Jeunes.

> Janvier 2021-DP Premier bilan 1 jeune 1 solution en NA - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,18 Mb

***

Visite des Ateliers mécaniques de Bussière suite à leur dépôt de dossier pour l’appel à projet du plan de relance

Le 6 janvier 2021, Alice MALLICK, Sous-préfète chargée de mission plan de relance et plan particulier pour la Creuse est allée visiter la société Ateliers mécaniques de Bussière (AMB) créée en 1964 est spécialisée dans la mécanique de haute précision.

L’entreprise fortement impactée par la crise sanitaire (-40% d’activité en 2020) a déjà pu bénéficier de l’activité partielle et de l’allocation partielle longue durée. Elle a également déposé un dossier dans le cadre de l’appel à projets du Plan de relance « soutien aux investissements de modernisation de la filière aéronautique ».

Cet appel à projets Plan de modernisation Aéro. est destiné aux entreprises de la filière aéronautique qui souhaitent investir dans leurs outils de production en faveur d’une industrie compétitive et tournée vers les évolutions et les modèles économiques d’avenir, développer des processus innovants grâce aux outils numériques et/ou en faveur de l’environnement, dans une logique compétitive.

C’est justement ce que souhaite faire AMB ; se projeter dans l'avenir tout en modernisant l'entreprise en vue de redynamiser son activité, pérenniser sa société et créer à terme 9 emplois supplémentaires. AMB a également des objectifs environnementaux avec pour ambition de réduire son empreinte carbone notamment avec la pose de panneaux photovoltaïques.

> 20210106 Dossier de presse de la visite AMB - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb

***

Saint Gobain Eurocoustic à Genouillac lauréat de l’appel à projet France Relance en faveur de la décarbonation de l’industrie.

-

Euroc
La Préfète de la Creuse se félicite que l’entreprise Eurocoustic fasse partie des 14 premiers lauréats de l’appel à projet géré par l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, visant à soutenir des projets d’investissement d’envergure dans l’efficacité énergétique au service de la transition écologique de l’industrie française.

Le projet porté par l’usine Eurocoustic de Genouillac qui fabrique notamment des dalles de plafonds acoustiques en laine de roche, vise à optimiser la consommation de matière et ainsi la consommation d’énergie nécessaire à la production de dalles. En complément du bénéfice climatique qu’il apporte, l’investissement réduira également la quantité de déchets induite par la production du site. La réduction des émissions de gaz à effet de serre sera de plus de 600 tonnes de CO2 par an.

Avec le plan France Relance le Gouvernement s’engage à accompagner la décarbonation de l’industrie contribuant ainsi à améliorer son impact environnemental et sa compétitivité. Ces projets représentent un investissement industriel total de 291 millions d’euros à l’échelle nationale. Ils bénéficieront d’un soutien de l’État de près de 61 millions d’euros et permettront une réduction des émissions de CO2 de 237 000 tonnes par an soit 10 % en moyenne des émissions des sites concernés.

Pour rappel, Madame Alice MALLICK, Sous-préfète chargée de mission plan de relance et plan particulier pour la Creuse est présente pour soutenir et accompagner tous les porteurs de projet du territoire à mener leur ambition à bien.

> 20201218 DP France Relance Décarbonation de l'industrie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,64 Mb

***

Rénovation des bâtiments publics

Le plan relance concerne l'ensemble du territoire départemental, à la fois pour les services de l’État et pour les collectivités locales.
A ce titre :
- les collectivités locales ont bénéficié de subventions (DSIL) exceptionnelles en automne 2020, par exemple : réhabilitation et rénovation thermique d'un local pour la création d'un commerce multi-services à Saint-Léger-Bridereix, ou d'une maison intergénérationnelle et magasin associatif à Lourdoueix-Saint-Pierre
- 9 projets bâtiments de l'État pour 401 210€ validés par le Gouvernement en commission nationale lundi, par exemple : pour les gendarmeries de Bourganeuf, Pontarion et Boussac ce sont des travaux d'isolement, pour l'armée de terre à La Courtine pour un changement de chaudière, à Guéret pour la DDFIP, le tribunal judiciaire et la Préfecture (la Sous préfecture en réalité) pour des travaux de rénovation, de chauffage et d'isolation. Les travaux doivent être réalisés avant fin 2023 au plus tard
- appels à projet, à venir début janvier, dédiés à la rénovation énergétiques des bâtiments des collectivités locales (pourront notamment être déployés sur les infrastructures sportives).


France Relance en région

Fabienne BUCCIO, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, Isabelle MARTEL, directrice régionale des finances publiques, et Alain ROUSSET, président du conseil régional, ont installé le mercredi 16 décembre 2020, le comité régional de suivi des mesures du plan France Relance.

> 2020-12-16-Comité régional de suivi du plan de relance - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb

Dans la région Nouvelle-Aquitaine, 337 bâtiments pourront être rénovés thermiquement pour un montant de 220 685 723 €.

Détail des projets dans les départements de votre Région Nouvelle-Aquitaine :

  • Dans le département de la Charente, il y a 16 projets, pour un montant de 1 380 687 euros.
  • Dans le département de la Charente-Maritime, il y a 31 projets, pour un montant de 13 520 060 euros.
  • Dans le département de la Corrèze, il y a 23 projets, pour un montant de 401 210 euros.
  • Dans le département de la Creuse, il y a 9 projets, pour un montant de 401 210 euros.
  • Dans le département de la Dordogne, il y a 21 projets, pour un montant de 11 237 562 euros.
  • Dans le département de la Gironde, il y a 98 projets, pour un montant de 126 907 639 euros.
  • Dans le département des Landes, il y a 18 projets, pour un montant de 5 991 262 euros.
  • Dans le département du Lot-et-Garonne, il y a 12 projets, pour un montant de 4 883 979 euros.
  • Dans le département des Pyrénées-Atlantiques, il y a 41 projets, pour un montant de 10 764 078 euros.
  • Dans le département des Deux-Sèvres, il y a 12 projets, pour un montant de 1 633 166 euros.
  • Dans le département de la Vienne, il y a 32 projets, pour un montant de 20 534 031 euros.
  • Dans le département de la Haute-Vienne, il y a 24 projets, pour un montant de 18 430 981 euros.

L'ensemble des projets sélectionnés sont consultables sur la cartographie http://cartographie-plan-de-relance.portail-die.fr/batiments

.


France Relance

Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, a traversé et traverse encore une épreuve sanitaire jamais vécue auparavant. Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates et inédites. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase : celle de la relance et de la reconstruction.

Ce plan, de 100 milliards d’euros, est le plan européen le plus important en part du PIB. C’est 4 fois plus que le plan de 2008 pour répondre à la crise financière. C’est un engagement exceptionnel de la France pour répondre à la crise, sauver l’emploi et préparer la société de demain.

France Relance s’articule autour de trois priorités :

• l'écologie (30 Md€), pour accompagner la transition vers une économie plus verte et
durable,
• la compétitivité (34 Md€), pour donner aux entreprises les conditions les plus favorables
pour développer leurs activités et ainsi préserver l'emploi des salariés,
• la cohésion sociale et territoriale (36 Md€), pour garantir la solidarité entre les générations,
entre les territoires, et entre tous les Français.

Toutes les informations sur France Relance sont disponibles sur le site internet du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/france-relance

> Dossier de presse France Relance - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,96 Mb

> Fiche mesure (annexe) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,13 Mb

***

Plan de relance :

- quelles aides pour les entreprises ?

Numéro spécial sur les dispositifs d'aide mis en place dans le cadre du Plan de relance : sur le site du ministère de l'économie

- guide des mesures du Plan de relance pour les TPE et les PME

Ce guide décline les mesures du plan de relance à destination des TPE et des PME. Il présente, de manière très opérationnelle, les modalités à l'image du calendrier, du processus de mise en œuvre et des liens utiles.

- publication du guide à destination des maires

Ce guide à destination des maires se veut un mode d’emploi pédagogique et accessible. Il accompagnera les élus tout au long des prochains mois dans la réalisation de leurs projets en lien avec le Plan de relance.

- aide financière exceptionnelle au recrutement d'apprentis pour les collectivités territoriales

Une aide financière exceptionnelle de 3 000 euros pour les contrats d’apprentissage conclus entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 sera attribuée, dans le cadre du plan de relance, aux collectivités territoriales, de façon rétroactive le cas échéant.