Axe 3 : Accentuer les conditions du bien vivre en Creuse

 

Si une campagne de marketing territorial, et le soutien aux images fortes du  territoire  est  de  nature  à  attirer  l’attention sur la Creuse du public cible du Plan Particulier, la décision effective  d’installation  en  Creuse  ne  sera  pourtant prise qu’après avoir analysé précisément les pertes éventuelles de services par rapport à la ville d’origine. Il  est  donc  important  qu’un  certain  socle de prestations puisse être garanti pour permettre, tant aux entreprises qu’aux particuliers de franchir le pas.

A lire dans cette rubrique

  • Numérique et téléphonie (accès et usages)
    Dans ce cadre, l’État s’engage notamment à accorder une subvention complémentaire de 10 millions d’euros à DORSAL pour le déploiement de la fibre en Creuse permettant la connexion de 15 à 20 000 lignes supplémentaires avant 2022.
  • Santé, permanence des soins
    Dans ce cadre, l’État s’engage notamment à poursuivre la mise en œuvre du plan « Santé + Creuse » sur la durée, à travers 4,5 millions d’euros provenant de l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM).
  • Éducation – Insertion
    Dans ce cadre, l’État s’engage notamment à mettre en place et prendre en charge un réseau numérique commun pour les élèves du primaire.
  • Culture
    Dans ce cadre, l’État s’engage notamment à accompagner les acteurs du territoire en vue d’une labellisation d’une scène des musiques actuelles conventionnée pour des actions itinérantes dans toute la Creuse.
  • Habitat et logement
    Dans ce cadre, l’État s’engage notamment à labelliser la commune de Guéret en tant que ville bénéficiaire du programme action « Cœur de ville » dès 2018.
  • Transport et mobilité
    Dans ce cadre, l’État s’engage notamment à soutenir financièrement l’expérimentation d’une navette autonome en milieu rural ouverte à La Souterraine à hauteur de 250 000 euros.