La DDCSPP et la vie associative en Creuse

La DDCSPP et le service civique en Creuse

 
 

Index d'articles

  1. La DDCSPP et la vie associative en Creuse
  2. La DDCSPP et le service civique en Creuse

La situation en Creuse

Créé par la loi du 10 mars 2010, le service civique unifie sous un statut homogène les principaux dispositifs actuels de volontariats et simplifie les procédures d'agréments pour les structures souhaitant accueillir des jeunes en volontariat. Il donne lieu au versement d'une indemnité de 440 € et ouvre droit à un régime complet de protection sociale financé par l’État (par l'intermédiaire de l'Agence). Cet engagement s'effectue auprès d'organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public (collectivités territoriales, etc.) en France ou à l'étranger.

Le service civique est destiné aux jeunes âgées de 16 à 25 ans. Il représente une nouvelle ressource humaine au service des missions d'intérêt général. Les domaines sont très variés : accompagnement des personnes, culture et loisirs, développement international, éducation pour tous, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, solidarité, etc. Ces missions peuvent représenter un atout important tant pour nos territoires ruraux que pour les jeunes qui y résident. Le service civique constitue en effet une chance pour l'organisme d'accueil qui pourra ainsi prolonger au travers du jeune volontaire, sa mission d'intérêt général. Il représente également une chance pour le jeune puisque son parcours pourra être valorisé par le biais de la validation de l'expérience.

Le contexte suite aux événements de janvier 2015 a entraîné une politique volontariste à l'égard de ce dispositif qui est devenu universel depuis juin 2015. Le Président de la République a aussi annoncé lors de sa conférence de presse le 5 février 2015, une montée en charge du dispositif afin d'atteindre 70 000 jeunes accueillis à la fin de l'année 2015 puis 150 000 pour 2016.

Les associations et les collectivités s'approprient de plus en plus ce dispositif et sollicitent la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations afin d'obtenir un agrément.

Quelques chiffres clés

- En 2015, 27 jeunes inscrits dans le dispositif au sein de 15 associations ou collectivités.

Pour plus d'information :

www.service-civique.gouv.fr