Virginie Darpheuille, Préfète de La Creuse, a inauguré le mini golf au Chalet des Pierres Jaumâtres

 
 
Virginie Darpheuille, Préfète de La Creuse, a inauguré le mini golf au Chalet des Pierres Jaumâtres

Pour cette nouvelle saison 2022, le Chalet des Pierres Jaumâtres à Toulx-Sainte-Croix, poursuit sa modernisation en proposant un tout nouveau mini-golf paysagé de grande envergure (18 pistes sur près de 1000m2 ), ludique et accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le Chalet des Pierres Jaumâtres, acteur dynamique du développement économique local

Madame la Préfète est heureuse de procéder ce jeudi 19 mai 2022, à l’inauguration du mini-golf du Chalet des Pierres Jaumâtres, soutenu dans le cadre du Plan Particulier pour la Creuse, marquant ainsi le lancement de la saison touristique 2022.

Depuis 1968, le Chalet des Pierres Jaumâtres est un établissement bien connu des creusois participant à l’animation et au développement économique et touristique du territoire : restaurant, dancing et parcours dans les arbres animent le site naturel remarquable. Repris par la famille Bardini en 2011, le chalet se modernise, la cuisine se professionnalise, la carte affiche fièrement les spécialités locales et le parc de loisirs se développe chaque année avec de nouvelles activités pour petits et grands.

L’État soutient le tourisme 100 % inclusif

Pour cette nouvelle saison 2022, le Chalet des Pierres Jaumâtres continue d’innover en proposant un tout nouveau mini-golf paysagé, ludique et accessible aux personnes à mobilité réduite. Dans le cadre de l’action 15 du PPC, l’État s’est engagé à accompagner une offre de tourisme inclusif pour les personnes en situation de handicap. C’est à ce titre que l’établissement est bénéficiaire d’une subvention de 122 000 € pour aménager le premier mini-golf de Creuse accessible à tous.

Cet équipement permettra de regrouper tous les membres de la famille, des plus jeunes aux plus âgés. Étendu sur près de 1000m², des blocs de pierres locales rythment les 18 pistes rappelant le site naturel remarquable des Pierres Jaumâtres proche du Chalet. Une décoration sur le thème des contes et légendes des Pierres Jaumâtres viendra compléter la scénographie avec des personnages issus du folklore local dans une volonté de les faire découvrir ou redécouvrir aux habitants comme aux touristes. Cette offre de mini-golf, exclusive sur le territoire creusois, sera également proposée de façon inédite en nocturne l’été.

Un projet d’envergure pour les années à venir

Le Chalet des Pierres Jaumâtres poursuit l’aménagement de sa structure sur le long terme avec un projet complémentaire de création d’hébergements touristiques de pleine nature. L’établissement souhaite en effet pérenniser le nouveau dynamisme du tourisme vert sur le territoire en proposant ainsi une formule complète et accessible toute l’année. Ce projet fait

Ce projet répondra aux besoins de la filière tourisme creusoise en offrant des capacités d’hébergement singulières tout au long de l’année dans un territoire manquant d’hébergements « quatre saisons ». Dans le cadre de France Relance, le plan « Avenir Montagnes » accompagne les territoires montagneux pour le développement d’une offre touristique durable et résiliente. Le projet du Chalet des Pierres Jaumâtres est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt dans le périmètre du Massif Central. La deuxième étape d’instruction pourrait aboutir à l’octroi d’une subvention cofinancée par l’État et le Conseil Régional à hauteur de 500 000€. Les résultats sont attendus pour fin juin.

Un développement économique créateur d’emplois

Chalet des Pierres Jaumâtres emploient 17 personnes à l’année et jusqu’à 35 salariés en saison estivale. La dynamique de l’établissement et la création régulière de nouvelles activités permettent d’augmenter la clientèle et génèrent beaucoup de retombées économiques connexes (agriculture pour l’approvisionnement du restaurant, artisans pour les travaux, etc)

Ainsi, l’installation du mini-golf entraîne immédiatement la création d’un poste de saisonnier pour la gestion directe de l’équipement. Un deuxième poste sera nécessaire pour répondre à l’augmentation de la clientèle en brasserie (vente de boissons, de glaces ou de crêpes). Le projet d’hébergement complémentaire permettra à termes la création de 17 postes supplémentaires pour l’exploitation de la nouvelle activité et afin de garantir le bon fonctionnement du restaurant.

Actuellement en pleine période de recrutement massif pour préparer la haute saison, c’est tout naturellement que l’établissement a accepté l’embauche et le logement de quatre jeunes réfugiés ukrainiens âgé de 20 ans pour intégrer les différentes équipes du restaurant en cuisine, en salle et au bar. Madame la Préfète salue leur courage remarquable à apprendre à la fois un métier et une langue étrangère, défi qu’ils relèvent avec brio.

Ces embauches ont répondu à un véritable besoin de l’entreprise et n’ont pas empêché de renouveler en parallèle l’embauche des jeunes creusois saisonniers. Des postes sont d’ailleurs encore à pourvoir au sein de l’équipe du restaurant ou du parc de loisirs de l’établissement.

FOCUS situation économique en Creuse

- maintien de la production industrielle, augmentation des demandes dans l’hébergement et la restauration, et carnets de commandes denses notammentdans le secteur BTP

- défaillances d’entreprises toujours très peu nombreuses (35 défaillances d'entreprises au total en 2021 contre 47 en 2020) : entreprises soutenues notamment par les dispositifs mis en place avec le plan de relance (suite crise covid) et le plan de résilience(suite crise russo-ukranienne)

- chiffre d’affaires des entreprises en hausse de 15,81% par rapport au premier trimestre 2021

FOCUS situation de l’emploi en Creuse

- taux de chômage de 7 % au quatrième trimestre 2021

- demandeurs d’emplois au premier trimestre 2022 : 7640 demandeurs d’emploi toutes catégories A, B et C, soit une baisse de 2,6% sur un trimestre et de 6% sur un an. Ce sont les jeunes de moins de 25 ans qui connaissent la baisse la plus importante : -11,5% sur un trimestre et -19,4% sur un an.

- baisse du chômage de longue durée : 48,6% des demandeurs d’emploi en catégories A, B et C inscrits depuis 1 an et plus, soit -1,3 pt sur un trimestre et -3,8 pt sur un an.

- augmentation du nombre d’offres d’emploi déposées à Pôle Emploi : + 19,7% sur un an, majoritairement dans le secteur des services mais aussi commerce, industrie et construction