La DDCSPP et la protection animale - animaux de rente

 
 

Index d'articles

  1. La DDCSPP et la protection animale - animaux de rente
  2. DDCSPP et la protection animale en Creuse - animaux de compagnie

Situation en Creuse

Dans la filière des gros ruminants, le cheptel fait l'objet d'un suivi permanent technique et administratif pour la bonne application des règles de traçabilité et de prophylaxie notamment. Des rappels à la réglementation ou des mises en demeure sont régulièrement faits. Afin de gagner en efficacité dans la mise en œuvre de ces procédures, une organisation spécifique a été mise en place, rassemblant les autorités administratives et la profession (GDS).

S'agissant de la filière porcine, la mise en conformité des bâtiments pour répondre aux exigences de la réglementation européenne du bien-être animal des truies gestantes est achevée depuis 1 an.

La filière avicole, très restreinte sur le département de la Creuse, ne pose pas de problème particulier notamment par rapport aux réglementations vis-à-vis des poules pondeuses et des dispositions du bien-être animal aux producteurs de poulets de chair en bâtiment.

Quelques chiffres clés :

Filière bovine : 3000 cheptels dont 2850 en production viande et 150 en production laitière pour un total de 440 000 bovins

Filière ovine caprine : 1500 cheptels, dont 55 cheptels en production laitière, avec 80 000 têtes

Filière porcine : 141 cheptels

Filière avicole : 33 ateliers poulets de chair - 3 établissements poules pondeuses

Filière équine : 25 centres équestres